Crosley Cruiser

Crosley Cruiser

By JTPV

Aujourd’hui pluace à un pick-up ou platine tourne-disques en français, avec un style particulièrement rétro, à savoir le Crosley Cruiser, vendu chez Maniak.

 

Crosley

Pour la petite histoire, Crosley était à l’origine une marque emblématique des années 20, fabriquant des radios, avec la particularité d’avoir des prix abordables et une politique de « satisfait ou remboursé ». Ils fabriquaient aussi des automobiles, exerçaient dans la transmission radio et d’autres activités encore.

La marque Crosley cessa d’exister en 1956, avant d’être reprise par des investisseurs, en particulier pour la partie électronique (platines, radios, jukebox, téléphones rétros,…): Crosley Radio Corporation.

Crosley Cruiser

 

 

Un « tourne-disque » ?

Je fais une petite parenthèse, en particulier pour les plus jeunes, pour rappeler qu’avant la musique sous forme électronique (MP3, AAC, WAV, FLAC, etc) stockées sur des clés USB, des disques durs, il existait des supports physiques dédiés, comme les CD (Compact Disc) et bien avant, les cassettes audio (bande magnétique) et les disques microsillons (ou disque vinyles), lus justement par des platines tourne-disques.

Cette platine tourne-disques, permet donc de lire de manière analogique les reliefs présents dans les sillons du disque à l’aide d’un « diamant » ou plutôt une cellule/tête de lecture magnétique qui convertit les vibrations mécaniques induites par la lecture du disque en signal électrique qui sera ensuite amplifié et corrigé par les circuits d’un amplificateur puis restitué par des hauts-parleurs ou un casque audio, sous forme d’ondes sonores.
La rotation du plateau qui supporte le disque, se fait soit de manière directe, soit par courroie ou encore par galet.

 Il existe trois vitesses reconnues pour ces disques, 78 tours, 33 tours et 45 tours (16 tours aussi mais très peu utilisée). Je ne vais pas détailler la spécificité de chaque vitesse et le pourquoi, vous trouverez pléthore d’informations sur Internet.

Les platines vinyles (en particulier celles à entraînement direct) ont pu traverser les décennies grâce à la musique hip-hop et électronique où leur usage est encore très courant et on assiste même à un retour en force dans ce domaine ces dernières années.

Crosley Cruiser

 

 

Spécifications Crosley CR8005A-GR

CHF 169.- chez Maniak Shop Lausanne

Nous avons donc affaire à une platine sous forme de mallette en bois recouverte d’un faux cuir (ici la version verte), avec une poignée, plutôt légère, env. 2.5 kilos et donc facilement transportable. Elle possède quatre petits pieds en caoutchouc pour la poser de manière ferme et stable sur une surface plate.

Elle possède deux hauts-parleurs dynamiques stéréo intégrés d’une puissance de 2 Watts RMS.

Crosley Cruiser

Crosley Cruiser

Crosley Cruiser

 

 À l’arrière se situent la prise pour l’alimentation électrique, une prise audio RCA qui permet de brancher la platine à un amplificateur par exemple, et une prise jack permettant d’y connecter une source audio extérieure, comme un smartphone, une tablette, un lecteur MP3, etc.

Il y a aussi la date de fabrication et un autocollant indiquant le modèle et les avertissements d’usage pour un appareil électrique.

Crosley Cruiser

Crosley Cruiser

 

 Le mécanisme d’entraînement est donc par courroie, il possède trois vitesse, 33t, 45t et 78t, avec un système d’auto-stop activable ou non.

On trouve également un adaptateur/centreur pour les disques 45 tours.

Un bouton circulaire permet d’allumer ou éteindre la platine et de gérer en même temps le volume des hauts-parleurs.

Il y a enfin une prise pour des écouteurs/casque audio.

Crosley Cruiser

20150208_154204

Crosley Cruiser

Crosley Cruiser
Le bras amovible (« pick-up ») a une sécurité afin qu’il ne puisse pas bouger durant le transport ainsi que protection du diamant de la tête de lecture.

Crosley Cruiser

Crosley Cruiser

 

Il est disponible en 8 couleurs: noir, bleu, vert, rose, rouge, tweed, orange et turquoise.

Crosley Cruiser

 

 

Test en vidéo

Voici le déballage du pick-up et mes commentaire en live.

 

 

 

Verdict

C’est l’entrée de gamme de la marque, ça fait ce qu’on lui dit de faire, à savoir lire des disques vinyles, rapidement et efficacement. Maintenant si on est mélomane, il faut passer son chemin et investir dans du matériel plus pointu (et plus onéreux).
Je trouve personnellement un peu cher son prix de vente par rapport aux prestations fournies, malgré son look unique et rétro.

Les hauts-parleurs sont corrects pour la lecture des disques, pour une source extérieure, ils sont déjà moins efficaces je trouve, mais il reste la possibilité de brancher la platine sur un ampli et des HP extérieurs.

L’avantage de cette platine, c’est qu’elle est donc autonome, il suffit de la brancher au secteur et elle fonctionne immédiatement. Son look vintage et sa légèreté en font un produit sympa à avoir chez soi, évidemment si l’on possède des disques vinyles.

L’entrée écouteurs, celle pour un appareil extérieur et la possibilité de brancher la platine sur un amplificateurs, sont des plus appréciables.

 

Maniak Lausanne: http://www.maniakfashion.com/
Site officiel:
http://www.crosleyradio.com/

 

6 commentaires

  1. Sudan Olivier dit :

    En plus avec du Djaimin !! terrible 😉

  2. Clément dit :

    J’ai eu cette platine en cadeau de Noël et je l’ai enfin déballée et testée ce matin. D’extérieur, elle est jolie, le boitier à l’air solide. Quand on l’ouvre déjà ce qui m’a choqué c’est le capot qui tombe en arrière à cause de son poids, même pas un système de retenue. J’imagine si il se referme lorsqu’on lit un 33 tours (qui dépasse de la platine)… Ensuite, le bras a du jeu de partout et est très léger, ce qui n’est pas bon pour lire un disque. Le revêtement noir de l’intérieur se désagrège sur les bords alors qu’elle sort du sachet.
    Bon, je passe ces impressions plutôt mauvaises pour la tester. Je mets un vinyle 33 tours neuf et là, ça saute dès le départ. Le bras a tellement de jeu que l’ensemble se déplace en permanence de gauche à droite ! Rayures assurées ! Je n’ose même pas imaginer avec un disque ayant déjà bourlingué… Ça passe un peu mieux avec un 45t mais la vitesse ne me semble pas bonne (et comme rien n’est réglable…).
    Bref, très déçu, surtout quand on connait le prix de vente de la bête. Il vaut mieux acheter une vraie platine de salon d’occaz avec un bon diamant à ce prix.

  3. Agnès dit :

    Merci pour la critique complète !

    On sent que le design a été soigné, et son look rétro me plait assurément !
    Mais j’ai lu tellement de mauvaises critiques sur cette platine, non pas sur la qualité du son mais comme Chloé, sur la qualité du diamant et du bras, si mauvais que les disques finissent rapidement rayés.
    Ayant hérité des vinyles de ma grand-mère (musique classique essentiellement), j’aurais aimé acheté une petite platine discrète pour de temps en temps me remémorer sa musique (je parle d’écouter un disque 1 fois tous les mois ou tous les deux mois, bref vraiment peu souvent.)
    Et en même temps je n’aimerais pas être celle qui a rayé ses disques, sachant qu’ils ont l’air impeccables malgré leur grand âge…

    Quel retour d’expérience après quelques mois d’utilisation ?

  4. Jérôme dit :

    Des commentaires sur les produits plus de haut-de-gammes de cette même marque?

  5. Chloé dit :

    Bonjour, j aimerais avoir une platine mais je sais pas la quelle choisir . J hésite sur la Crosley, je voudrais soir si le diamant n’abîme pas le vinyl ?

  6. Kunz dit :

    Démo utile. Cela donne une bonne idée du produit, qualités visuelles et fonctionnelles versus défauts quant au son. Après, c’est à nous de choisir…

Qu'en pensez-vous?

Laisser un commentaire

Return to Top ▲Return to Top ▲